menu horizontal

Je parlerai de ma ville, de mes voyages, de musiques, de films, de l'actualité, de tout ce qui m'interpelle

Quand j'ai créé mon premier blog je m'étais inspirée de la définition du mot "Blog", à l'origine "Weblog" contraction de Web et de Log. Le mot "Log" a désigné au départ les journaux de bord de la marine et de l'aviation américaine, et le "Web", c'est cette invention qui a changé notre quotidien à la fin du 20e siècle ! Le blog littéralement c'est donc un carnet de bord tenu et dévoilé en ligne, un mot construit pour désigner les premiers sites du genre aux Etats-Unis à la fin des années 90.

Mon blog... Un regard très personnel, un journal où je publierai des billets d'humeur à propos des sujets les plus divers.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS

ARTICLES RÉCENTS


Recent Posts Widget

vendredi 29 décembre 2006

UN MOIS APRÈS REVENUE DE L'INDE

Me lire et voir les photos sur mon site perso : cliquez   ICI



- La nature est exubérante, des cocotiers comme je n'en n'ai jamais vus aussi nombreux ailleurs dans le monde, mais il y a rarement des étendues sans une maison, sans quelqu'un. Toujours, toujours du monde. C'est ce que je n'ai pas aimé.

- Les hommes ont un tic. D'abord ils s'habillent en jupes. Très peu portent le  pantalon, et ils se baladent en tenant leur sarong (leur lungui) par les deux mains comme des danseuses, et ils ont un tic, c est régulièrement de le relever et d'attacher en faisant des noeuds le bout de tissus en raccourci, comme une jupette. Donc faut savoir qu'au Kerala les hommes sont en jupettes, maigres  ou gros, jeunes ou vieux. Y a quoi se marrer. C est pas toujours très joli.

- Les femmes du sud portent le sari en grande majorité. Très peu de sarouad kamiz (autrement dit le penjabi).

-  Les Indiens en majorité mangent avec les doigts, même lorsqu'ils sont dans un restaurant chic ou en avion. J'en ai vu très peu qui mangeaient avec des couverts.

-  Ils sont souriants, accueillants, drôles, ils dodelinent la tête de gauche à droite tout le temps pour dire oui (et pas non) et il faut s'y habituer.

- Je n'ai jamais pu comprendre leur logique qui n'est pas logique. Pour servir le petit déjeuner c'est un vrai ballet d'allers et retours : ils prennent une tasse mais reviennent à vide. Ils vont chercher chaque chose l'une après l'autre.

Mais pourquoi n'arrivent-ils pas à servir le salé avant le sucré, la boisson pas avant mais en même temps que les plats, et les plats chauds tous ensemble pour qu'ils ne refroidissent pas !  Dans les restaus, au moins 45 minutes d'attente pour avoir un plat devant soi. je crois qu'ils devaient les préparer au fur et à mesure, jusqu'à éplucher les pommes de terre ou préparer la pâte à crêpes.

ET LA SALETÉ !!!

- Les ordures dans les rues par montagnes, pas de poubelle nulle part. Les salles de bain avec leur eau stagnante (moi qui redoute le moustique de la dingue, particulièrement attiré par les résidus d'eau dans les baquets) !!! On préférait ne pas penser aux cuisines, sinon...

Aucun respect de l'environnement, on ne s'étonne plus que les maladies prolifèrent !

Ma conclusion : toujours pas amoureuse de l'Asie. Mais je cherchais  le beau temps et je l'ai trouvé (pour une fois).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un message, un commentaire, car c'est la meilleure façon pour moi de communiquer et d'échanger avec vous. Voici la marche à suivre :

- 1) Ecrivez votre texte dans le rectangle de saisie ci-dessous.
- 2) Si vous avez un compte Google, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante en étant loggué sur votre compte.

Sinon, choisissez "Anonyme"
MAIS PENSEZ A SIGNER VOTRE MESSAGE POUR QUE JE SACHE QUI M'ÉCRIT.

- 3) Cliquez sur Publier.

ET JE VOUS EN REMERCIE.